Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

Bujumbura, 12 septembre 2019, le Commissaire Général de l’Office Burundais des Recettes (OBR), Hon. Audace Niyonzima, a échangé avec Monsieur Christian Nibasumba, Représentant-Pays de TradeMark East Africa (TMEA) un Protocole d’accord déjà signé et validé par le Ministère des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement, consistant à une subvention d’une enveloppe de 1 million de dollars américain en vue de renforcer l’infrastructure informatique de l’OBR. Le Mémorandum d’entente définit des domaines de collaboration qui visent l’amélioration de la compétitivité commerciale du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine par la mise à niveau des infrastructures et systèmes informatiques de l’OBR.

Echanges accord fin

Sans être exhaustif, les domaines de collaboration entre l’OBR et TradeMark East Africa couvrent l’installation et le renforcement d’infrastructures d’hébergement et de réseautage des TIC pour soutenir les systèmes douaniers tel que le système de gestion douanière, le guichet unique électronique et le système de suivi des marchandises le long des corridors Nord et Centre. Le système de gestion des douanes ASYCUDA World existant déjà à l’OBR sera amélioré grâce à cet appui budgétaire.

Selon le Commissaire Général de l’OBR, cette ressource financière vient au moment où l’OBR se trouve sur un rythme de croisière dans la mise en œuvre des programmes de facilitation des échanges qui ont été ratifiés et approuvés par le Gouvernement Burundais, consistant à renforcer la sécurisation des affaires tout en promouvant les procédures rapides et faciles au profit des opérateurs économiques. Il sied de rappeler que les infrastructures informatiques robustes permettent la normalisation et l’harmonisation des réseaux et des processus commerciaux donnant lieu à des régimes de processus commerciaux simplifiés, non dupliqués et non redondants. C’est ce qu’a affirmé le Représentant-Pays de TMEA en expliquant que l’enveloppe accordée à l’OBR ouvre une opportunité importante « pour booster la mise en place d’une plate-forme en ligne des services d’information commerciale afin d’éliminer les formalités administratives lourdes liées aux transactions commerciales et les retards dans les processus par les acteurs économiques ».
La collaboration entre l’OBR et TMEA ne date pas d’aujourd’hui. Cette agence a toujours été aux côtés de l’OBR depuis ses débuts en 2010 et s’est investie notamment dans la construction des Postes Frontières à Arrêt Unique, dont la plus importante est le Poste-Frontière de Kobero-Kabanga , au Nord-Est du Burundi.