Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

Mardi 29 octobre 2019, Le Commissaire Général de l’OBR, Honorable Audace Niyonzima a tenu une conférence de presse pour annoncer officiellement le début des activités de célébration de la Journée du Contribuable et le 10ème anniversaire de la création de l’OBR. La célébration de la Journée du Contribuable sera précédée par une Foire-exposition qui sera organisée du 30 novembre au 4 décembre, la veille de la fête prévue pour le 5 décembre 2019 en ville de Gitega et « qui sera rehaussée par Son Excellence le Président de la République », annonce le Commissaire Général. Un évènement riche en couleur, des visites des contribuables, petits comme des grandes entreprises, des émissions de sensibilisation médiatique, des prix qui seront décernés aux meilleurs contribuables, autant d’activités qui vont réveiller la conscience du public en général et des contribuables en particulier, sur le bienfondé de payer les impôts et taxes.

Conference de presse 30 10

Selon le Commissaire Général de l’OBR, cette double célébration offre « une occasion  pour les hautes autorités de notre pays  de féliciter et d’encourager les contribuables  les  plus conformes et sensibiliser ceux qui résistent encore à se conformer aux textes et lois. C’est donc une occasion de sensibiliser   toute la population en général et les contribuables en particulier  sur le civisme fiscal », a-t-il précisé. Revenant sur le sens du 10ème anniversaire qui est célébrée, Honorable Audace Niyonzima a rappelé les réalisations « phares » durant les 10 ans et qui ont fait rentrer l’OBR dans les annales de la République : l’OBR n’a cessé d’enregistrer des progrès par l’augmentation de la collecte des recettes d’année en année. Ainsi, ces recettes sont passées de  301,21 milliards de BIF en 2009 à 897 milliards BIF pour l’exercice fiscal 2018-2019 ; ,  de nouvelles  lois fiscales ont été  adoptées et promulguées  en vue  d’améliorer l’environnement légal des affaires au Burundi ; lutte contre la fraude fiscale, douanière et la contrebande, ce qui assure une dissuasion crédible et efficace en faisant rentrer dans le Trésor Public des recettes importantes ;suivi de l’usage des biens exonérés, ainsi que la lutte contre la corruption. Le Commissaire Général déclare que ces hauts faits n’auraient été réalisés n’eût été l’abnégation, le dévouement et le professionnalisme affichés par le personnel de l’OBR.

Conference de presse 30 10 journalistes

Les journalistes ont voulu savoir le défi qui reste un talon d’Achille pour l’OBR et le Commissaire Général cite : « manque d’infrastructures, niveau d’informatisation encore bas, la persistance de la fraude, de la corruption, du Secteur informel, ce qui constitue un obstacle à l’optimisation des recettes. Les outils légaux utilisés par l’OBR restent à mettre à jour  sans oublier l’insuffisance et la vétusté des équipements. » Il termine en saluant le pas franchi dans la sensibilisation au civisme fiscal, où plus de 84.434 contribuables dont 62.305 personnes physiques et 19 176 personnes morales ont été immatriculés depuis 2014 à nos jours.