Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

La Police Nationale du Burundi (PNB) a mis la main mardi 12 novembre 2019 sur des marchandises illégalement importées de la République Démocratique du Congo. Ce sont quelques 197 pagnes et une centaine de bouteilles de vins et liqueurs variés.

Fraude Gatumba
Avant de les passer à l’OBR, le porte-parole adjoint du Ministère de la Sécurité Publique et de la Gestion des Catastrophes OPP2 Moïse Nkurunziza a indiqué à la presse que ces marchandises ont été saisies vers 4h du matin dans la localité de Mushasha 1 de la Zone Gatumba grâce à la collaboration d’un informateur. En remerciant ce dernier, il en a profité pour lancer un appel aux fraudeurs de couper cours à cette pratique qui se heurtera toujours, promet-il, à la vigilance des forces de l’ordre et de la population, notamment à travers les Comités Mixtes de Sécurité.

Le Commissaire des Enquêtes, Renseignements et Gestion du Risque Monsieur Jean Berchmans Niyonzima qui a reçu ces marchandises au nom de l’OBR, a indiqué que l’informateur recevra, comme d’habitude, 10% du montant des droits de douanes qui seront recouvrés sur ces marchandises tel que prévu par la loi. Il invite la population à continuer cette action citoyenne et rémunératrice de dénoncer la fraude et la contrebande. Mais il demande aux fraudeurs d’évoluer vers la légalité qui est le seul moyen sûr de prospérer.

Pour plus d’amples détails sur la procédure de la prime de dénonciation de la fraude, vous pouvez suivre le lien suivant qui reprend l’ordonnance y relative :  https://www.obr.bi/images/PDF/Ordonnance_sur_loctroi_de_la_prime_de_denonciation_3.pdf ou appeler au numéro vert de l’OBR 500, accessible par tous les opérateurs de téléphonies.