Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

JICAL’Office Burundais des Recettes (OBR) a organisé et a abrité à Bujumbura(Burundi), Jeudi le 07 Juin 2012, les travaux de la 5ème réunion du comité régional de coordination conjointe Phase 2 de JICA (Japan international Coorporation Agency).

L’objectif de ces assises était de discuter de la mise en œuvre et la voie à suivre des activités en cours comme le renforcement des capacités pour les administrations douanières de la région Afrique de l’Est et le projet de promouvoir le dédouanement efficace et sans barrière Non-tarifaire dans la région, avec le souci d’améliorer la facilitation du commerce.

Les membres présents à cette importante réunion étaient les chefs des cinq administrations fiscales des pays de la Communauté Est Africaine ( le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie, l’Ouganda et le Kenya), le Secrétariat de la CEA, les bureaux régionaux de l’ Organisations Mondiale des Douanes, les représentants des Bureaux de JICA et ceux de la division du projet douane de JICA.

Afin de faciliter les procédures de Dédouanement, la région est en train d’adopter et de promouvoir les Postes de dédouanement à Arrêt Unique (PDAU), le renforcement des capacités des ressources humaines (model maître-apprentis) dans la région pour améliorer les compétences et les connaissances ciblant les agents des douanes et transitaires, et des activités conjointes de surveillance des frontières pour améliorer les opérations d’exécution.

La mise en place et le fonctionnement prochain du modèle des Postes de dédouanement à Arrêt Unique (PDAU) contribueront énormément à la facilitation des transactions douanières et contrôle efficace des frontières par les autorités fiscales avec les autres institutions gouvernementales. Ce projet régional est actuellement mise en œuvre par un projet pilote du système TIC PDAU (appelé RTMS/ccs ou du système de contrôle à temps réel et un système de contrôle du fret) à Namanga (la frontière entre le Kenya et la Tanzanie). Une fois ce projet pilote démarre correctement, il sera étendu à d’autres frontières de pays de la région. Un autre projet est celui de la facilitation des activités de surveillance conjointes des frontières à Malaba (la frontière entre le Kenya et l’Ouganda), à Namanga (la frontière entre le Kenya et la Tanzanienie), à Gatuna/Katuna (la frontière entre le Rwanda et l’Ouganda) et à Kobero/Kabanga (la frontière entre le Burundi et la Tanzanie).

La réunion visait également à analyser les obstacles à la facilitation du commerce, y compris les lacunes de l’infrastructure entre autres choses qui handicapent le bon déroulement des opérations économiques.

Signalons que JICA est une agence de mise en œuvre de l’aide publique au développement sous l’emblème du gouvernement de Japon.