Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

Depuis juillet 2014, la mise en œuvre du Territoire Douanier Unique de la Communauté Est-Africaine était à son stade pilote. La date butoir pour sa mise en œuvre effective et complète était fixée au 31 juillet 2017. Et le Régime Régional de Garantie du Transit sous Douane (RGTD) du COMESA était à sa phase pilote depuis janvier 2017.

tdu 201708030916

A une semaine de la date butoir, l’OBR a convié ses partenaires et toutes les parties prenantes à Bujumbura pour une série de réunions d’échange d’informations et de sensibilisation sur la mise en œuvre effective de ces programmes dès le 1er Août 2017.La mise en œuvre effective du TDU et du RGTD suppose une seule déclaration et une seule garantie de transit des marchandises importées/exportées sur le territoire de la Communauté Est-Africaine (CEA) et celui du COMESA dès leur arrivée au premier point d’entrée : Dar-es-Salaam ou Mombassa pour le Burundi ; les droits et taxes dus étant payés au pays de destination. Les avantages du Territoire Douanier Unique ne sont plus à démontrer : facilité, rapidité et réduction du coût de faire les affaires notamment.  Mais il y a des conditions requises qui ne sont pas encore réunies pour que cette date butoir soit respectée par toutes les parties prenantes du programme au Burundi. Les agences en douanes, transitaires et assureurs par exemple disent qu’ils ne sont pas prêts pour cette date butoir. Ils évoquent entre autres choses les documents nécessaires, dont les contrats d’assurance et de réassurance, ainsi que les cautions ou garanties régionales qui ne sont pas encore disponibles alors que ce sont de grosses sommes d’argent  qu’il faut mobiliser.Au regard du contexte,  les cadres de l’OBR invitent les partenaires de s’organiser le plus rapidement possible, faute de quoi les quelques 5 agences en douane qui étaient déjà opérationnelles avec la phase pilote risquent d’accaparer tout le travail de déclaration/dédouanement en rapport avec le TDU. Le Directeur des Opérations Douanières de l’OBR  a indiqué que « le TDU est ouvert pour quiconque, et que les défis seront relevés au fur et à mesure ». C’est ce qu’a déclaré Félix Nkurunziza lors d’une réuion du 26 juillet à Bujumbura. Il a ajouté que même l’OBR n’a pas encore tout mis en place, notamment le nombre de cadres  de l’OBR qui devraient  être déployé au Port de Dar-es-Salaam. Pour le moment,  quatre personnes  sur les 8 prévues sont à pied d’œuvre.tdu cyprien 20170803

TDU participants 2017 08 03

reunion 01082017 tdu