Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

En collaboration avec l’administration territoriale de la Mairie de la ville de Bujumbura, l’OBR a lancé lundi 2 octobre 2017 une campagne d’identification des contribuables qui opèrent encore dans l’informel pour les intégrer dans la légalité.

Mairie OBR

Pour marquer le début de cette campagne, le Directeur des Renseignements et Gestion du Risque à l’OBR, Me Julius Bucumi et le Conseiller Principal du Maire de la Ville de Bujumbura, M. Ramadhan Nkurikiye ont conjointement animé un point de presse au siège de la Mairie l’après-midi du lundi 2 octobre 2017 pour faire passer le message auprès des concernés.

« Ce sont les chefs de quartiers ou de collines qui feront cette enquête, et l’OBR procédera à l’immatriculation et à la fiscalisation des contribuables identifiés », a fait savoir Me Bucumi. Il a indiqué que l’OBR préfère l’éducation pour l’adhésion volontaire des contribuables à ce programme au lieu des sanctions. Mais le Conseiller du Maire de la ville de Bujumbura, lui, se veut catégorique. « En tant qu’administratifs, nous ne pouvons pas accepter que des gens non identifiés continuent d’exercer librement dans notre ville. Il en va de la sécurité de notre population que nous devons protéger », a déclaré M. Nkurikiye qui en a profité pour inviter les administratifs à la base d’apporter leur appui à ce travail de l’OBR ; et aux contribuables de répondre massivement à la campagne. Et il considère que ceux qui ne voudront pas rentrer dans la légalité seront ramenés à l'ordre conformement à la loi.

Il a précisé que tous les citoyens doivent être identifiés et ainsi participer à la construction du pays en payant taxes et impôts dus, pour que le gouvernement puisse trouver les moyens nécessaires à la réalisation de ses programmes et les projets de développement du pays.

Le Directeur des Renseignements et la gestion du Risque à l’OBR a remercié le soutien affiché de l’administration territoriale. Il a indiqué que la campagne durera 15 jours en Mairie de Bujumbura, avant d’entamer les provinces de l’intérieur du pays.