Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

Le Ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique a organisé une réunion à l’intention du personnel de l’Office Burundais des Recettes en date du 3 janvier 2019, dans les enceintes du Ministère des Finances, du Budget et de la Coopération au développement économique. L’objet de la réunion était de renforcer le message du Chef de l’Etat lorsque, dans son message à la nation à la fin de 2018, il a remercié le personnel de l’OBR pour les performances enregistrées dans la collecte des recettes (les recettes collectées qui ont dépassé les prévisions)  tout en mettant en garde certains employés qui ternissent l’image de l’OBR en trempant dans des cas de fraude et de corruption.

Pic Minfin

Cette première réunion de l’année 2019 que le Ministre a organisé à l’intention du personnel des  institutions décentralisées à autonomie de gestion  a vu la participation des hauts cadres de l’OBR à commencer par les Commissaires, les Directeurs, les chefs de services et les chefs d’équipe tant de Bujumbura que ceux de l’intérieur du pays.

Il n’était pas question d’échanger, mais plutôt d’écouter attentivement pour relayer le message reçu auprès des autres employés. Le Ministre ayant les finances dans ses attributions a indiqué que les préoccupations du personnel de l’OBR lui sont connues et qu’il y travaille au quotidien en collaboration avec les responsables de cette institution. Depuis le début de la réunion, le Ministre  Domitien Ndihokubwayo  a exprimé son sentiment de satisfaction par rapport aux prestations du personnel de l’OBR et a promis son  soutien.  Cependant, pour lui, il y a lieu de mieux faire pour  que les bons rendements ne soient pas entachés de certaines pratiques inciviques  telles que la fraude et la corruption présumées. « Présumées » puisque selon le Ministre, il ne suffit pas d’avoir réellement fraudé ou corrompu pour être qualifié comme tel ; mais plutôt, tout acte ou comportement anti professionnel est susceptible de conduire à la fraude et la corruption  chez tout agent public et notamment chez le personnel à l’OBR !

S’appuyant toujours sur les propos du Chef de l’Etat dans son message à la nation, le Ministre Ndihokubwayo  a prodigué dix  conseils aux employés de l’OBR quitte à les relayer aux autres qui n’ont pas participé  à la réunion :

  1. Il faut éviter qu’il y ait des grognes des partenaires  faisant état de suspicions relatives aux manœuvres de corruption : des pratiques comme le traitement inéquitables des réclamations des contribuables, la lenteur dans le traitement des dossiers, etc, ...sont à éviter ;
  2.   Il faut éviter d’être réellement  corrompu : les tendances des partenaires ou contribuables qui peuvent induire l’employé dans la corruption sont également à éviter par celui-ci ;
  3.   Il faut éviter de passer outre les lois et règlements en vigueur lors de l’exercice de son travail. Le personnel de l’OBR est alors appelé à connaître les lois et règlements en vigueur pour ne pas se retrouver en train de cautionner des actes qui ne respectent pas la loi sans le savoir ;
  4.   Il faut éviter le gaspillage ou la perte du temps car ça affecte négativement le rendement de l’institution ;
  5.  Il faut bien orienter les contribuables afin qu’ils trouvent facilement ce qu’ils  cherchent sans se fatiguer  inutilement.
  6.  Il faut traiter avec respect  les contribuables mais aussi assurer un bon service à la clientèle en  s’assurant  que les demandeurs de services  sont satisfaits  par le service rendu ;
  7.  Le personnel de l’OBR est appelé à avoir un cœur d’amour et d’empathie les uns envers les autres ;
  8.  Ils doivent également éviter des rumeurs et jugements qui  mettent en jeu la personnalité des uns et des autres ;
  9.  Tout le personnel doit être guidé par une gestion du patrimoine de l’OBR en bon père de famille ;
  10.  Enfin, l’amour de la patrie : Pour le Ministre, chacun devrait être conscient que le pays lui appartient et qu’il doit bien le servir. En d’autres termes, la mise en œuvre des neuf conseils précités est impossible si on n’aime pas son pays.

Le Ministre a clôturé ses conseils en suggérant aux hauts cadres de l’OBR d’organiser régulièrement des réunions de prises de décisions mais également des réunions d’évaluation.

CG

Au nom de tout le personnel, le Commissaire Général de l’OBR a remercié le Ministre pour son appui constant  aux activités de cet office. Pour l’Honorable Audace Niyonzima, les conseils du Ministre rentrent dans la droite ligne tracée par les textes en vigueur à l’OBR ; les valeurs du personnel inscrites dans le Règlement d’entreprise et la stratégie de lutte contre la corruption.  Comme il est toujours d’accoutumée, il a promis de continuer à organiser régulièrement des réunions  à différents niveaux pour se rappeler des valeurs fondamentales  sans oublier de ces conseils prodigués par le Ministre.

« Les réformes en cours à l’OBR et la modernisation des services sont des réponses à toute forme de tentation du personnel », a conclu le  Commissaire Général.

Personnel OBR